pix pix
pix pix
pix pix
  S’enregistrer  -  Se connecter Accueil   Accueil  |forum   Forum  | disk   Download  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web mardi 18 décembre 2018    
pix pix
F.F.C.B.L/S.E.R
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Le 27 MHz
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Forum :
pix
pix   pix
pix

Forum Vide

pix
pix   pix

En ce moment
pix
pix   pix
pix
Record visites :
27/05/13 : 666 visites
Record membres :
16/02/12 : 41 membres
Record simultané :
10/08/16 : 81 visiteurs
15/01/13 : 9 membres
pix
pix   pix

Espace Membre :
pix
pix   pix
pix
Privé Masquer le formulaire de connexion
pix
pix   pix

pix pix
punaise  Que représente la FFCBL/SER :: [31 lectures]
Que représente la FFCBL/SER ? A quoi sert -elle ?
Très souvent ces questions sont posées et point question, même si elles peuvent paraître rébarbatives, ne pas y répondre.
Certains anciens sont des fondateurs de cette fédération et pourraient j’en suis convaincu répondre à ces multiples questions.
Pour les nouveaux, ceci est plus difficile, sauf de s’enregistrer sur notre site web et de savoir y consacrer un peu de temps pour y découvrir de multiples réponses en consultant toutes les rubriques.
http://ffcbl.celeonet.fr/ser/
La FFCBL a été déclarée en Préfecture du Gard en juin 1982 sous la loi du 1er juillet 1901 en qualité de Fédération Française de la Citizen Band Libre.
Les Statuts ont été enregistrés sous le N° 195 le 10 Juin 1982.

Ses buts :
Regrouper sous forme d’affiliation les Clubs et groupements utilisateurs de la Citizen Band 27 MHz.
Apporter aide, secours et défense aux membres affiliés à la FFCBL pour tous les problèmes d’assistance C.B.
Défendre les clubs et Associations C.B. pour usage de la C.B.
Améliorer l’image de marque de la C.B. auprès des Pouvoirs Publics et des élus.
Former une chaîne de solidarité et d’entraide entre les clubs, les Associations et les membres affiliés.
Représenter les Groupements adhérents auprès des Pouvoirs Publics, des élus, des Administrations et, en règle générale, auprès de tous les organismes concernés.

Avant 1982, déjà plusieurs associations C.B. nationales existaient dont certaines importantes : A.F.A. – A.R.A.S - U.F.R.- U.I.A.R.A.S. - F.N.C.L. - F.F.C.B – etc ….
La guerre des egos existait et faisait rage, je n’épiloguerais pas et n’entrerais pas dans toutes ces péripéties qui de nos jours ne conduiraient à rien.
A cette époque-là, plusieurs importateurs très influents se faisaient aussi la guerre entre eux par revues C.B. interposées, et chacun essayait de trouver des soutiens parmi les associations nationales.
Il faut se souvenir que dans ces années-là, de nombreux rassemblements très importants des cibistes montraient leur détermination à défendre leur liberté d’expression par le rejet de l’arrêté interministériel du 15 décembre 1980 et son application au bulletin officiel des P.T.T. en date du 21 avril 1981, enfermant la C.B. dans le ghetto des 22 canaux F.M.
Néanmoins, c’est à travers M. Pierre JOXE, Président de l’Assemblée Nationale que le parti socialiste s’est engagé à soutenir leur ancien projet de Loi portant la référence 2222 du 18 décembre 1980.
C’est avant les présidentielles de 1981 que des candidats aux fonctions suprêmes à libéraliser le 27 MHz vers les 100 canaux, tous types de modulation et d’antenne, et d’une puissance d’utilisation en AM. de 4 watts minimum.
Ce manque d’unité malheureusement était néfaste lors des réunions de concertations à l’époque au ministère des P.T.T. dont la première s’est tenue le 22 septembre 1981.
Que cela plaise ou non, à cette époque-là, un grand Monsieur de la C.B, grand orateur et visionnaire avait une influence, M. Jean d’Avignon, mais cette adversité entre egos entrainerait son retrait définitivement en octobre 1986 sans ne jamais plus se manifester pour porter la moindre critique.
Entre 1981 et 1994, ce sont 10 propositions de Loi pour les 120 canaux qui ont été déposées, dont la très grande majorité par des parlementaires de droite comme de gauche, membres du Comité d’honneur de la FFCBL.
Que de critiques à notre encontre, jusqu’à voir des courriers envoyés à ceux qui soutenaient nos propositions de démagogues y compris à des membres de notre Comité d’Honneur.
Alors que nous souhaitions obtenir en France les 120 canaux, un importateur très influent lui agissait sur notre administration pour l’obtention d’une réglementation européenne pour les 40 canaux, tous types de modulation (Bien entendu, pour lui, le gâteau serait beaucoup plus important puisque importateur pour l’Europe) (fermé les guillemets).
Que de barrages, que de coups tordus.
Accompagné par un journaliste, radio amateur, Mark Kentell à Bruxelles et à Copenhague, où la FFCBL était invitée pour des réunions de concertation sur le plan Européen, il a été témoin de ces coups fourrés.
Je pourrais écrire des pages et des pages avec des arguments et preuves irréfutables, mais à quoi bon, à régler des comptes.
Non, ce n’est pas dans mon A.D.N.
J’ai trop souffert de cette guerre des égos et je ne souhaite pas que les générations futures la reproduisent.
Je pourrais évoquer 1993 où après les barrages des routes par les routiers, un processus d’interdire la C.B. à bord des véhicules était engagé.
Heureusement, l’information confidentielle est arrivée jusqu’au siège de la fédération et que nous avons pu demander à M. le Député de Rodez, Jean-BRIANE de monter au créneau, mais aussi, nous même, d’avoir fait pression par l’intermédiaire de l’AFP.
La FFCBL devenue FFCBL/SER a toujours su tendre une main à celles et ceux qui souhaitent, comme en Italie, une grosse structure nationale digne de ce nom dans le respect des buts qu’elle s’est fixée.
En aucun cas, elle n’acceptera la démagogie, la trahison ou le non-respect de ses engagements.
Un ancien de nos détracteurs, très virulent d’ailleurs à l’époque, M. François VRIGNOT écrivait dans un ouvrage très volumineux intitulé : Précis à l’usage des dirigeants et animateurs d’associations - Juridique – Fiscal – Comptable.
A Monsieur ANTONIO André qui s’il n’est pas un surhomme est-il au moins un homme sur.
Que ce précis fruit, d’une certaine pratique l’aide et le guide, voici sa seule ambition.
Rivesaltes le 23 avril 1988.
Signé : François VRIGNOT.
Croyez-moi, ceci vaut toutes les médailles du monde. Je pourrais citer d’autres détracteurs de l’époque qui font aujourd’hui partie de mes amis.
La FFCBL/SER représente ce devoir de mémoire dont personne publiquement pourrait venir contester.
Elle représente le sérieux, l’intégrité, l’honnêteté, la transparence que personne ne peut mettre en doute ni sa compétence ni le sérieux strict de sa gestion.
Elle vous apporte sa notoriété, sa crédibilité, ses conseils, ses compétences de ses 36 années dans le microcosme de la C.B. sur le plan national et Européen.
Elle assure les dirigeants de votre association tant au Civil qu’au Pénal, ainsi que chaque adhérent détenteur de la carte de l’année civile de notre mouvement fédératif.
Oui, c’est tout cela la FFCBL/SER dont j’ai une très grande fierté de représenter et dont je sais que cette fierté est aussi la vôtre, car je suis comme vous tous, un maillon de cette chaîne de l’amitié dont nous allumerons à nouveau, comme chaque année, les 5 flambeaux lors de notre Assemblée Générale du Week-end de Pâques 2019 à LAGRAVE 81150.
Je reste à votre disposition : email anti-spam ou 05 63 57 96 25.

images/rubriques/__vide.png 
Avatar Ajouté le 27/11/2018 14:18 par Ψadmin Aucun commentaire

News précédente    News suivante



pix   pix


pix pix
Réalisé avec KwsPHP (vous pouvez mettre vos copyrights à cet emplacement)
pix pix

W!n Design

Les connectés : (0 membre - 2 visiteurs - 202 visites aujourd’hui) ♦ 607 964 visiteurs depuis le 12/09/2011