News

CB Mondial DX

| Actualités des clubs | 3

062

CB Mondial DX
Prévoyons ensembles la sortie du confinement.
Rejoindre notre fédération en adhérent à un club affilié ou comme membre indépendant, c’est venir renforcer notre potentiel humain et préparer la sortir de ce confinement du fait de cette pandémie du coronavirus.
Vous pouvez déjà découvrir quelques adresses des clubs affiliés sur notre page WEB.
http://ffcbl.celeonet.fr/
Voir dans la colonne de gauche – Logos clubs.
Le siège de la F.F.C.B.L./S.E.R
Les statuts
Assurance
Conseil administration 2019-2020
Comité Honneur
Logos des clubs
Evolution clubs par années
Clubs 2020
MDX 2020
Bulletins Adhésions
Statistiques du site
Vous pouvez rejoindre notre fédération comme membre indépendant, télécharger le bulletin d’adhésion 2020.
Nous l’envoyer avec le règlement de la cotisation.
N’hésitez pas à nous contacter si besoin : andre.antonio0071@orange.fr

4eme semaine de confinement !!!!

| Le Billet de Tonton 12 | 3

057

4eme semaine de confinement !!!!
Nous étions partis pour 15 jours, puis 15 jours de plus et a l’instant où j’écris ses lignes, personne ne sait quand se terminera ce confinement, ni dans quelles conditions, par régions, par âges, ou bien d’autres hypothèses à l’étude actuellement.
Point question d’épiloguer sur ce sujet, ce qui importe est la vie, la mienne, celle de ma famille, de mes amis, mais aussi, celles des humains du monde entier.
Les risques de vouloir jouer les inconscients comme le font certains, c’est mettre encore plus en difficulté le travail admirable de l’ensemble du corps médical : infirmiers et infirmières, docteurs, assistants, professeurs, brancardiers, ambulanciers et tout ce personnel de salles
Applaudis chaque soir à 20 heures, tous méritent respect et admiration.
A ceux-ci s’ajoutent nos routiers, nos pompiers, nos caissières, nos forces de l’ordre, nos pompes funèbres, nos employés communaux et bien d’autres qui assument des tâches prioritaires à la vie de nous tous.
Je suis conscient que rien n’est facile pour beaucoup d’entre vous.
Je passe mes journées à pianoter et à converser avec certains afin que nous passion un petit moment ensemble.
De multiples sujets peuvent être abordés comme à l’époque sur le 27 MHz (la CIBI) à l’exclusion de la politique, du syndicalisme, de la religion.
Savoir entretenir une conversation appesantie, qui rassure, qui dédramatise, qui réconforte.
Faire preuve d’écoute et de beaucoup d’humanisme pour réchauffer un peu le Cœur blessé de certaines personnes.
Ce sont des drames que subissent certaines familles.
Soyons une petite bouée à la mer que nous leur jetons pour les ramener au rivage rassurant et offrons-leur cette lumière d’espoir pour des jours bien meilleurs.
Ces journées anxiogènes pour beaucoup, essayons tous ensembles de les dédramatiser afin que chacune et chacun d’entre-nous accepte de façon cool ce confinement qui s’impose.
A vous tous, mes amies et amis, membres de la FFCBL/SER, courage.
Reviendra le temps où nous allons nous retrouver au bord de la route pour remplir nos belles et indispensables missions.
Profitez de cette période de confinement pour médiatiser votre groupe, pour reprendre contact avec d’anciens adhérents.
La reprise sera très active, croyez-moi.
Pour l’instant, vivons le présent.
Pensons à notre vie, celle de nos famille, amis et humains de monde entier.
Point de risques inutiles afin que durant des années, vous ne vous sentiez pas coupables d’actes irresponsables.
Faites preuve de beaucoup de sagesse.
Je vous prie d’accepter mon amitié la plus sincère.
Comme vous tous, il me tarde de vous revoir.


Bouger ou disparaître.

| Le Billet de Tonton 12 | 3

057

Bouger ou disparaître.
Alors que nous étions tombés dans une certaine monotonie et redondance de nos habitudes associatives, cette pandémie du coronavirus nous impose de nous remettre en question.
De ce confinement imposé pour tous, il peut en sortir quelque chose de positif si les choix à faire sont bien préparés et bien élucidés.
C’est le rôle et la mission de chacun d’être-nous.
En premier lieu d’assumer sa responsabilité, de montrer l’exemple du confinement.
De rassurer la famille, les amis, les adhérents afin d’adoucir cette épreuve psychologique.
Le ralentissement associatif que nous vivons, imposé et même nul souligne la nécessité de rassurer nos partenaires associatifs, soit par téléphone, courriers ou mails
Eux comme nous sont aussi inquiets, ils ont conscience que sitôt le confinement terminé, les manifestations sportives, culturelles et humanitaires reprendront l’activité.
Ils savent qu’ils auront besoin de clubs de signaleurs sérieux, efficaces et très respectueux des engagements pris.
Chaque club comme le fait la fédération se doit de profiter de cette période de confinement pour le médiatiser.
Il se doit de mettre en évidence ses projets, ses objectifs, ses ambitions afin d’inciter de nouveaux adhérents à venir grossir son effectif.
Ce ralentissement forcé nous impose de réagir et d’agir avec force et détermination.
Avec notre ami Manu 34, Président du MRAS 34 et responsable régional de la FFCBL/SER pour L‘Occitanie, nous consacrons du temps à faire un bandeau publicitaire pour chaque club.
Tous ses bandeaux sont ou seront publiés avec l’aide de notre Ami Gérard sur notre page Web. http://ffcbl.celeonet.fr/
Bouger ou disparaître s’impose à nous tous.
C’est ça rester lucide et clairvoyant.
La FFCBL/SER et son Conseil d’Administration ne se pose pas la question du choix.
Nous sommes là pour vous apporter des conseils mais nullement faire le travail a votre place
Si tous ensembles, nous profitons de chacune de ces journées de confinement pour anticiper la reprise d’activité qui sera très denses, alors, nous pourrons dire, bravo.
Nous devons rester ferme dans l’action.
Je vous souhaite bon courage à vous toutes et à vous tous et à votre écoute pour tous conseil supplémentaire.
Amicalement vôtre.

Renouvellements CB Mondial DX

| Adhésions MDX | 4

mdx

Le CB Mondial DX surmonte la pandémie.
L’Association CB Mondial DX reste active en permanence sur les réseaux sociaux et sur la QRG.
Trois nouveaux adhérents viennent de nous rejoindre et deux autres ont régularisé leur cotisation 2020.
Nous avons conscience que cela n’est point facile. Pas mal de problèmes de courriers ses temps-ci.
Faut prendre patience les amis et amies, le plus important est, sauf obligation, c’est de rester bien confinés au domicile.
Beaucoup d’entre-nous traversons des moments très difficiles, restons unis, restons en contact par tous les moyens à notre disposition. Ne nous laissons pas abattre, restons courageux quoi qu’il arrive.
Aide, entraide, secours et assistance entre nous dans les bons moments et surtout les mauvais moments.
L’important est de traverser cette période que je souhaite la plus courte possible.
Merci aux deux nouveaux adhérents, l’un ex-routier, l’autre toujours routier. Notre Ami Lambert de la région Toulousaine sera sur les ondes de Radio Meru dès lundi prochain à 21 heures.
https://meru-i-love-you.radiowebsite.co/
Merci aux deux anciens pour leur très grande fidélité a l’action que nous menons tous ensembles.
14MDX0886F32, Opérateur Alain (nouveau)
14MDX0054F37, Opérateur Nicolas
14MDX0489F31, Opérateur Lambert (nouveau)
14MDX0912F33, Opérateur Pierre Michel .
14MDX0480F11, Opérateur Thibault (nouveau)
Vous souhaitez vous aussi rejoindre notre belle et grande famille, n’hésitez pas, contactez-moi par mail : andre.antonio0071@orange.fr.
Très amicalement vôtre.

32ème émission Radio MERU

| Le Billet de Tonton 12 | 8

057

32ème émission Radio MERU Tonton12.
32 ème émission sur Radio MERU du Lundi 30 mars au Dimanche 5 Avril consacré à notre Président national Andre Antonio.
Vous pourrez l’écouter ou le réécouter toute la semaine aux jours et heures suivantes:
Lundi 30/03 21H
Mardi 31/03 2H
Mercredi 01/04 12H
Jeudi 02/04 4H
Vendredi 03/04 16H
Samedi 04/04 5H
Dimanche 05/04 6H
https://meru-i-love-you.radiowebsite.co/…
Voici ci-dessous le texte préparé en amont par Andre Antonio (Tonton12) Président de la FFCBL/SER pour cette 32ème émission de très haute qualité, que j'ai pu écouter ce lundi soir.
Merci à Hervé Martin Fondateur de Radio MERU.
Merci à J-Guy Bret pour son aide précieuse à affiner la bande son de notre émission.
Merci également à Nancy AUDIBERT, notre chanteuse attitrée dont je vous recommande d’écouter ses chansons.
Merci aux auditeurs d’être de plus en plus nombreux
Je m’excuse pour les départements que j’omettrais de ne pas citer dans la liste suivante à l’écoute de notre émission dans le désordre :
Les départements 81 60 -29- 24 27 45 47-32-65-04-93-35-68-97-84-30-56-75-87-35-18-11-85-62-44-78-64-40-22-33-31-38-59-30-57-,
PAYS : Le Cap, Afrique du Sud, le Maroc, La Belgique, Porto Rico, Turquie, Los Angeles, Italie, Fédération de Russie, le Brésil, certains que j’ai oublié de noter.
Votre présence nous encourage à continuer à diffuser nos informations et a vous faire découvrir de plus en plus notre fédération nationale.
Après toutes ses semaines d’interviews soit avec des responsables d’associations où des membres indépendants que je souhaite remercier très chaleureusement de leur participation et de leur dévouement, aujourd’hui, je m’adresse directement à vous tous.
En cette période de pandémie qui frappe notre pays et le monde entier, j’ai choisi cette option de m’adresser directement à vous comme je le fais quotidiennement sur nos pages facebook (les amis de la FFCBL/SER) et celle de (La Fédération Française de la Citizen Band Libre) que je vous conseille de découvrir et de consulter si ce n’est encore le cas.
Notre fédération a pour vocation l’aide, l’entraide, le secours et l’assistance a autrui.
J’ai proposé aux clubs de faire parvenir à leur Préfecture ou S/Préfecture, ainsi qu’à leur municipalité et autres services de l’Etat leur potentiel humains et matériels dont ils disposent.
Un suivie est effectué au siège de la fédération.
Point question pour nous de prendre des initiatives personnelles.
Toute intervention interviendra après sollicitation et sous contrôle de nos administrations.
Nous avons tous conscience de la gravité de la situation sur le plan humanitaire, c’est le sens de notre proposition.
Apporter notre part de résilience a ceux qui en ont besoin.
Faire preuve de résilience, c'est être capable de rebondir et de se reconstruire après un moment difficile. Se dépasser, s'accrocher, ne jamais baisser les bras.
Notre force fédérative est de mobiliser ses forces et ses convictions. Il n’est jamais trop tard, bien le contraire, nous devons nous dépasser et nous surpasser.
Dans cette période de confinement nous devons Faire fonctionner notre imaginaire
Dans le cadre de l'écriture de son livre, la psychologue Ariane Calvo s'est entretenue avec une trentaine "d'élans", des personnes qui ont su faire preuve d'une grande résilience.
"En cherchant comment ces élans ont pu se sortir de tels contextes, (...) j'ai découvert qu'ils se sont tous totalement absorbés dans des activités diverses : la lecture, le dessin, le soin aux animaux, un sport ou même une activité spirituelle."
Selon le principe du flow, s'impliquer totalement dans une activité qui requiert application, créativité et concentration doit permettre de s’extraire de l'environnement agressif ou défaillant dans lequel nous sommes.
Quand on traverse une crise, il est extrêmement précieux de savoir pour une fédération comme la nôtre se projeter dans un avenir positif.
C’est cette poussée idéaliste" qui nous permet d'avancer et de se régénérer.
Notre conviction que, quelle que soit la crise actuelle, avec suffisamment d'efforts et de concentration, nous allons pouvoir fédérativement sortir de toute cette difficulté" ;
-La FFCBL/SER a besoin de rester dans l'action, d'être toujours l'auteur de nos vies ;
-La FFCBL/SER Ne peut supporter de se traiter comme une victime (ni d'être traité comme tel).
La FFCBL/SER a besoin de rester très unie et solidaire.
Quand on adopte cette philosophie-là, alors on a la force de ne jamais baisser les bras, même quand ça va mal.
Avoir la conviction que, quelle que soit la crise qui se présente pour se sortir de toute difficulté.
C’est le cas actuellement avec cette pandémie du Coronavirus.
Donner un sens aux épreuves
Une grande clef de la résilience est d'être en mesure de se dire, quand on traverse une épreuve difficile, que "tout ce qui nous arrive (...) a une signification qui va dans le sens de notre engagement et d'une meilleure implication dans nos objectifs
Nous devons au niveau fédératif nous poser la question : pourquoi je vivons-nous cette épreuve ? Est-ce dû à des éléments extérieurs ? Avons-nous un rôle à jouer ? Cette obsession du sens nous permet d'expliquer les épreuves pour mieux les accepter et en tirer des enseignements.
Chaque jour je me pose toutes ses questions et essaye en collaboration avec pas mal d’entre vous, grâce à nos contacts permanents, par tous les moyens de radiocommunications dont nous disposons de répondre à certaines d’entre-elles.
Notre priorité actuelle est de faire face à cette pandémie, le confinement est la meilleure chose que nous pouvons faire et qui est fondamentale pour les personnes ayant atteint les 70 ans et plus, ce qui est mon cas.
Mes journées sont consacrées à répondre aux sollicitations des uns et des autres par téléphone, mail ou messenger.
N’étant pas opérationnel sur le 27 MHz à mon vif regret, inconvénient qui va être résolue.
La situation sans tomber dans la démagogie, ni la dramaturgie est grave et nous devons tous ensembles en avoir de plus en plus conscience ? C’est grâce a l’effort et a la compréhension de nous tous que nous gagnerons ce combat contre cette pandémie.
A chacun d’entre-nous d’organiser notre temps en fonction de multiples critères et d’essayer de partager avec beaucoup d’entre-nous nos expériences, notre vécu, nos compétences, et vice-versa.
Je vous avoue que j’ai découvert grâce a mon ami .J-Guy Bret, des connaissances en informatique.
Ce plaisir de partager est une chose fondamentale.
J’ai aussi découvert des artistes peu connus, ce qui est dommage, telle que Nancy Audibert, auteur, compositeur et interprète de ses chansons. Un plaisir de l’écouter.
Des amis enseignants offrent un peu de leur temps a soutenir par internet des enfants de leurs amis en difficultés.
De ce confinement obligatoire émergent des idées, des suggestions, des réalisations, certaines farfelues, d’autres réalistes. L’important est de ne point sombrer dans le désespoir, mais bien le contraire, se donner des forces, de la motivation et de la communiquer aux autres.
Amis auditeurs, je vous propose de découvrir nos deux pages facebook que vous trouvez facilement si vous tapé dans la barre de recherche facebook (les amis de la FFCBL/SER) et (Fédération Française de la Citizen Band Libre)
N’hésitez pas de liker notre page et de nous y rejoindre.
Comme mentionné déjà, notre première vocation fédérative est l’aide, l’entraide le secours et l’assistance a autrui.
N’hésitez pas vous aussi à rejoindre comme adhérents notre Fédération, contactez-nous par mail : andre. antonio071@orange.fr ou par téléphone : 05 63 57 96 25.
Toujours plus nombreux, plus responsables, plus unis, nous serons plus efficaces.
Merci Radio MERU que j’écoute en sourdine a longueur de journée lorsque je suis devant mon P.C. de nous permettre de faire passer notre message fédératif a travers le monde entier.
Merci a son fondateur Hervé Martin avec qui nous avons de très nombreux points de convergences.
Merci à vous, amis auditeurs de Radio Meru de prendre le relais et de médiatiser notre émission et Radio Meru en général.
A vous tous, auditeurs du monde entier, soyez de plus en plus prudents en cette période de pandémie.
Dans cette période anxiogène pour beaucoup, ayons une pensés pour l’ensemble du corps médical et tous les travailleurs de l’ombre qui assurent les approvisionnements qui sont fondamentalement nécessaires.
Une pensée aussi aux malades et aux disparus.
A vous tous, je vous souhaite courage et toute mon amitié.
Je vous donne rendez-vous a la semaine prochaine.
Soyez prudents, restez confinés.
Vive Radio MERU et Vive la FFCBL/SER"