News - Actualités des clubs

Le C.C.F.F. de Montagnac (34) très opérationnel.

| | Actualités des clubs | 15

054

Le C.C.F.F. de Montagnac (34) très opérationnel.
Depuis le 1er juin, les bénévoles du Comité Communal des Feux de Forêts de Montagnac 34 sous la responsabilité de Manu GARCIA, président également du MRAS 34, responsable Régional Occitanie de la FFCBL/SER et Conseiller municipal, ainsi que de Dominique animatrice du CCFF local sont mobilisé.
Faut avoir l’occasion de participer une ou deux journées à leurs cotés pour se rendre compte de leur investissement humain au service de l’intérêt général de la population, mais aussi pour faire du mieux possible pour protéger la nature végétale et animale.
Le travail consiste à surveiller tout départ de feu afin d’alerter le plus rapidement possible les services de secours et lorsque cela est nécessaire, de les guider avec efficacité sur les lieux du sinistre afin de gagner des minutes précieuses.
Je me dois en qualité de membre du CCFF 34 de Montagnac de leur consacrer deux journées que je partage avec mon ami Manu et Dominique.
Il est important de savoir que M. le Maire de la Commune, ainsi que la plupart des conseillers municipaux remplissent aussi cette mission.
Viennent se greffer la totalité des membres du MRAS 34, ainsi que quelques chasseurs et propriétaires terriens.
Une façon très sûre de se rendre compte de l’importance fondamentale que remplit cette association qui mérite le soutien et la compréhension des habitants de la commune.
En quelques lignes, je souhaite vous faire un compte rendu de ma présence sur ses deux journées du 11 et 12 juillet.
Départ de LAGRAVE (81) le 11 au matin à 6 heures pour arriver à MONTAGNAC peu avant 9 heures chez mon ami Manu.
Congratulations, rafraichissement, exposé de la situation locale mais aussi nationale concernant notre fédération, notre Ami Manu décide une première patrouille avant midi étant donner les risques importants du fait de la canicule.
Il me conduit où s’est produit un départ de feu, en matinée, alors qu’il était en patrouille avec Dominique à la Chapelle de la Vierge.
Leur présence a pu éviter un incendie très important du fait de l’intervention rapide des pompiers et d’un canadair.
Les quelques photos prises sur les lieux de cet incendie mettent bien en évidence que cet incendie est bien la cause de la bêtise humaine. Des oliviers plus que centenaires détruits et combien d’insectes dont ses fabuleuses cigales qui nous régalement lorsque l’on sait les apprécier. Très heureux d’avoir pu en photographier quelques-unes.
Deuxième point où nous nous rendons, le point stratégique qui culmine au-dessus de MONTAGNAC appelé La VIERGE où l’on peut découvrir sur une stèle le Circuit du Belvédère.
Stupeur, un véhicule obstrue une partie de l’entrée et personne sur les lieux.
Petite surveillance discrète et au bout d’un moment, une personne d’un certain âge arrive.
Notre Ami Manu l’intercepte.
Cette personne est surprise de voir deux personnes en tenue jaune, avec des cartes officielles.
Un dialogue s’instaure avec beaucoup de diplomatie mais avec aussi de la rigueur dans les arguments.
Il est signalé a cette personne que le numéro de sa plaque d’immatriculation a été relevée, que pour cette fois-ci, cela ne serait qu’un avertissement, mais si cela venait a se renouveler, il serait pénalisé par la P.M (Police Municipale.)
Nous ouvrons ensuite la barrière et accédons à la VIERGE.
Avec les jumelles, nous observons l’horizon afin de détecter tout départ de feu.
Rien à signaler.
Cependant, à côté d’un banc, nous découvrons un ticket de caisse d’un achat effectué le 7 juillet à 18h30, d’un carton de pizza et d’une canette et bien entendu, des mégots de cigarettes.
Que penser sinon de constater ce manque de civisme alors que sur l’endroit, il y une poubelle et que cet endroit est à risque important d’incendie.
Le moment est venu de rentrer nous restaurer chez Manu er de faire une petite pause.
A 13h40, nous repartons pour la patrouille de l’après-midi avec un itinéraire à parcourir.
Premier arrêt pour un contact chez un viticulteur afin de pouvoir entrer sur sa propriété où de grands travaux sont en cours.
Nous effectuons un passage sur l’endroit, rien à signaler, nous continuons la route.
A la sortie d’une épingle à cheveux, nous découvrons une décharge sauvage importante de végétaux.
Notre ami Manu décide d’appeler la P.M. qui décide de venir nous rejoindre.
Toujours un plaisir pour moi de revoir ces amis avec lesquels j’ai déjà œuvré à leur côté sur des assistances.
Affaire à suivre …
Nous continuons notre périple avec des arrêts fréquents pour observer l’horizon aux jumelles, mais aussi, nous désaltérer, car croyez-moi, il fait très chaud et la glacière est l’élément a ne surtout pas oublier.
Toujours des découvertes de décharges sauvages.
Mais comment des gens sans scrupule peuvent agir de la sorte.
Ces personnes là encourent de très lourdes sanctions si les autorités arrivent à les retrouver.
Faut le souhaiter.
Dans la traversée de MONTAGNAC, nous constatons que de l’eau sort d’un portail d’une maison.
Manu fait le nécessaire pour prévenir le propriétaire.
C’est le chien qui aurait ouvert une vanne !!!!
Je pourrais écrire des lignes et des lignes pour décrire un manque de civisme flagrant, ce qui rend encore plus utile et nécessaire ce travail de prévention en amont réalisé par ses très nombreux bénévoles du CCFF sur notre territoire national.
Comment ne pas envier nos amis de la FIR-CB/SER pris réellement en considération par l’Etat Italien avec un financement important leur permettant de se doter de matériels efficaces.
Les incendies qui ravagent notre territoire coutent de plus en plus cher.
Comment ne pas comprendre qu’un travail de surveillance plus considéré humainement et matériellement serait un plus fondamental
Comme beaucoup à 82 ans et demi, je pourrais rester à l’ombre devant la télé et pourtant, je souhaite être un témoin actif de ce qu’il se passe aujourd’hui, car je sais que nos pages sont visitées, parfois commentées.
Cette présence sur ces deux journées me conforte dans mon engagement auprès des amis fidèles pour qui le bénévolat est un sacerdoce.
Deux journées que j’immortalise avec quelques photos avec mes amis, mais aussi, cette présence des cigales qui chantent tout l’été et que nous ne devons pas oublier comme tous les autres animaux de nos forêts.
Merci à M.et Madame BATAILLON et à M. et Mme ALEU a qui nous avons rendu une petite visite.
Des membres du MRAS mais aussi du CCFF 34 de Montagnac.
Un très grand merci à mon Ami Manu pour sa gentillesse et son sens des responsabilités ainsi qu’à Dominique et à sa petite fille.
Je ne sais pas ce que me réserve le destin, mais si Dieu me prête vie, en 2023, je répondrais encore présent pour remplir ma mission pour effectuer deux journées avec mes amis du CCFF 34.
Bonne lecture à vous tous.