News - Actualités des clubs

Un séjour de 4 jours en Provence.

| | Actualités des clubs | 3

023

Un séjour de 4 jours en Provence.
La Provence accueillait les 11-12-13 et 14 Février le Tour de la Provence Cycliste avec 20 équipes professionnelles.
Après ces longs mois bloqués à la maison par suite de la COVID 19, passionné de vélo, c'est avec un grand plaisir qu'avec mon épouse, nous avons répondu positivement à l'invitation de Christophe THUILLET, Président du C.A.R.S.E.C 38 et de Nathalie BECUWE pour y participer.
La Responsable des Signaleurs ayant déjà à plusieurs reprises fait appel à Christophe Thuillet pour sécuriser diverses épreuves, devant son sens de l'organisation, le respect des engagements pris, son professionnalisme, point question d'hésiter à lui renouveler sa confiance pour débuter la saison 2021.
A son tour, notre ami Christophe a fait appel à un club avec lequel il a déjà travaillé ensemble, le Club Cibiste d'Annonay 07, et aussi, du Radio Club de Saturargues 34 qui l'an dernier avait participé à cette très belle et grande épreuve.
Nathalie 1 et Nathalie 2, Florian, Valentin, Krikor, Jessica, David, Jacqueline, Alain, René, Bruno, Clément, Marie-Laure, Marie-France, Gaëtan, Fabienne, Christophe et votre serviteur sur la liste des signaleurs + Wilfrid, Vanessa et Johanny venus rejoindre le groupe le samedi et dimanche.
Comme à l'accoutumée, je vais avec modestie vous retracer notre périple de ses 4 journées en Provence.
Départ de notre domicile mercredi 10 février à 12 h30, direction Saturargues 34 ou nous étions attendus pour y dîner et dormir chez Fabienne et Gaëtan RICHARD.
Quel plaisir de retrouver des amis après tous ces mois à entretenir avec les uns et les autres que des contacts virtuels sur internet ou par téléphone.
Fabienne et Gaëtan ont profité de notre venue pour inviter François, un ami avec qui nous avons beaucoup sympathisé lors d'une précédente rencontre, et Fabienne, en maître de maison de nous régaler avec un Couscous Royal.
Je tiens déjà à rassurer tous les lecteurs et lectrices de cet article.
Tout au long de notre séjour, les gestes barrières ont été respectés.
Jeudi matin, debout 7 heures, 8h30, nous prenons le départ pour Sanary Plage où nous avons rendez-vous avec nos amis à 11 heures 30. Petite halte en cours de trajet et à l'heure prévue, nous sommes au rendez-vous ou nos amis qui eux ont pris la route à 6 heures du matin sont déjà présent.
Très heureux de revoir Christophe et Nathalie que nous avons côtoyés durant 3 jours sur une assistance équestre sous la responsabilité du Gras32/SER et de son président Bernard Ciria-Roca.
Une joie aussi de faire connaissance des adhérents présents avec lesquels nous sommes souvent en contacts virtuels.
Présent aussi le Club Cibiste d'Oyonnax 07.
Nouveau club ayant rejoint la FFCBL/SER en 2021 avec 5 membres très sympathiques.
Un club ancien très connu et reconnu.
Un contact très amical et convivial dès les premières secondes.
Après les congratulations, notre Ami Christophe passait aux choses sérieuses. Premier briefing, premières consignes à scrupuleusement respecter, suivies d'une photo de groupe sur la plage, et petit repas sandwichs avant la mise en place.
La mission confiée était de sécuriser avec la PM de Sanary, les derniers kilomètres avant l'arrivée. Balisage + Cônes + Barrières + plus une présence physique a tous les niveaux ont contribués à une réussite sans le moindre inconvénient. Une fois de plus, les chasubles de la FFCBL/SER ont été très remarquées et appréciées.
Une étape difficile, Aubagne – Six Fours les Plages avec un très fort mistral froid et une arrivée avec plus de 30 minutes de retard. Pour vous donner une notion sur la force du vent, à deux reprises une barrière mise par mes soins sur la route que j'avais en charge de barrer a été renversée.
Une première journée très positive, une collaboration avec la P.M parfaite, une très bonne préparation en amont par le C.A.R.S.E.C. 38, que du positif.
18 heures, nous quittions Sanary avec une autorisation spéciale pour regagner notre lieu d'hébergement pour les 3 nuits vers le Domaine de Bourgeac -le Paradou/Les Beaux de Provence.
La résidence à 800 mètres des commerces de Maussane-les-Alpilles, cette résidence vous accueille dans un décor empreint de bien-être et de sérénité. Avec sa décoration soignée et son style provençal, elle est composée de 69 appartements répartis dans de belles bastides au milieu des oliviers. Hébergements de 2 pièces 4 per. Au 4 pièces 8 personnes.
Notre choix pour un appartement de 2 pièces, que nous avons partagé avec Gaëtan et Fabienne qui comprends 2 chambres, WC, douche, télé, frigo, lave-vaisselle, table de cuisson, micro-onde, etc ...
Après avoir pris possession de l'appartement, pris la douche, l'apéro était de rigueur suivie d'un bon repas et d'une nuit très réparatrice, car du point de départ de Saturargues à notre arrivée, ce sont 378 kms que nous avions parcourus.
Deuxième étape du Tour cycliste de la Provence.
Cassis – Manosque.
Départ du Paradou à 10 heures 30 avec une petite halte en cours de trajet pour faire le plein des véhicules, puis une arrivée pour casser la croute à 12 heures à Bras. Mise en place des deux premiers postes dans ce sympathique village, puis tout au long d'un itinéraire sécurisé par la gendarmerie nationale ou nous étions en complément dans la traversée de petits villages très pittoresques.
Avec mon épouse, nous étions dans le village de La Verdière ou nous avions à sécuriser un parking face à la mairie et une petite rue voie sans issue face aux commerces.
Le responsable de la PM était aussi avec nous qui sécurisait un deuxième parking.
Dix minutes avant le passage des coureurs, c'est un motard de la Garde Républicaine qui a stoppé sa moto a ma hauteur pour se positionner afin de communiquer par gestes des instructions à l'arrivée des véhicules des officiels, des motos presse, télé, photographes, etc, mais aussi des coureurs. J'ai découvert grâce à ses explications toute la panoplie des gestuelles qu'ils avaient à leur disposition pour la sécurité.
Un village traversé a plus de 60 kms a l'heure par tout un peloton fait frémir.
Une deuxième étape marquée par le froid et la pluie. La portion du parcours sécurisée par l'équipe sous la responsabilité du C.A.R.S.E.C 38, pas le moindre incident, si ce n'est toujours les mêmes problèmes rébarbatifs, quelques personnes récalcitrantes qui sont contre tout et voudrait forcer le passage.
A 16 heures, notre mission était terminée, nous pouvions rejoindre notre hébergement pour certains directement, pour d’autres, profitant d’aller découvrir une cave viticole ou certains endroits très primés des touristes.
Samedi matin, levé 7h. la veille, Christophe nous avait donné les consignes.
Prendre le repas du déjeuner vers les 11 heures de façon à partir comme a l’habitude en convoi a 12 heures.
Après le petit déjeuner cela me donnait du temps pour aller faire quelques photos et commencer mes interviews pour nos émissions sur radio MERU.
A ce sujet, ma déception était déjà grande de ne pouvoir approcher des responsables de l’organisation de ce Tour de la Provence, n’y des responsables des coureurs. Fallait accepter ses consignes draconiennes dont ils subissent eux aussi.
Cette 3ème étape Istres le Mont Ventoux avec l’arrivée au Chalet Reynard avec toujours une température froide La mission confiée au C.A.R.S.E.C. 38 avec les 21 signaleurs était de sécuriser un peu avant BEDOIN et un peu après
En poste avec Christophe, mon épouse + deux gendarmes, la sécurité étant très bien assurée, je pouvais prendre quelques photos.
Regroupement sitôt les voitures balais ayant franchies le dernier poste et retour directement vers notre lieu d’hébergement.
Personnellement, j’avais qu’une hâte, de regagner notre douillet appartement pour regarder une grosse partie de l’étape rediffusé sur la 21.
Dimanche matin, dernière étape Avignon-Salon de Provence.
Toujours avec un travail en amont de Christophe et de Nathalie, tout les détails réglés comme une horloge, tout le monde était prévenu que le départ du convoi était fixé a 9h45, et bien, à 9 heures 30, tout le monde était au rendez-vous. Les appartements ayant été rangés, nettoyés aux petits oignons. Point question de mettre en danger la caution versée lors de la réservation. Un esprit d’équipe admirable. Un pour tous et tous pour un.
Première mission pour l’équipe, assurer la sécurité du parcours sur le trajet entre le départ fictif et le départ réel a la sortie d’Avignon, ensuite, d’aller assumer un autre parcours se situant a Sénas.
Encore une fois, tout s’est déroulé comme du papier à musique.
Bravo le Chef d’Orchestre, notre Ami Christophe et son bras droit, Nathalie.
Vers les 16 heures 30, la mission de ses 4 journées se clôturait tous heureux des résultats.
Pas le moindre incident ou accident sur nos parcours.
Important de le signaler. Que des compliments de la Police, Gendarmerie et Motard de la Garde mobile Républicaine.
Comment à mon tour ne pas les remercier en m’adressant verbalement a eux avant notre départ.
Mon bonheur est de voir des jeunes s’engager vers ce bénévolat.
Vous pourrez entendre les réponses à mes questions lors des interviews pour Radio MERU.
L’avenir est entre leur main.
Encore une fois merci-merci-merci à vous tous sans exception.
Vous avez été brillants, sérieux et volontaires .
Très heureux avec mon épouse de ces 4 jours à vos côtés.