News - News F.F.C.B.L./S.E.R

Vidéo exercice E.V.O.T.S.E.R. 2013.

| News F.F.C.B.L./S.E.R | 6
Vidéo exercice E.V.O.T.S.E.R. 2013.
Mes plus chaleureux remerciements à J-Guy BRET pour son investissement à notre égard.
Des heures de travail, des contacts permanents, des résultats fabuleux.
Une collaboration dans un climat très amical et convivial, avec toujours cet esprit ouvert et constructif au service de l’intérêt général de tous les passionnés de la radiocommunication.
Aujourd’hui, grâce à lui, nous vous donnons la possibilité de visionner un DVD réalisé lors de notre exercice E.V.O.T.S.E.R d’octobre 2013 transféré en vidéo.
Un DVD réalisé par :
Au Fil du Temps S.A.R.L.
Tous vos reportages vidéos
Renseignements, conseils, devis gratuits
06.84.83.72.59. Montagnac 34
contact@auflimdutemps.com

ENVIE d’avoir ENVIE … !!!

| News F.F.C.B.L./S.E.R | 8

035

ENVIE d’avoir ENVIE … !!!
Cette belle chanson composée par Jean-Jacques Goldman et sortie le 6 décembre 1986 interprétée par Johnny Hallyday est un monument.
Qu'on me donne l'obscurité puis la lumière
Qu'on me donne la faim, la soif puis un festin
Qu'on m'enlève ce qui est vain et secondaire
Que je retrouve le prix de la vie, enfin!

Qu'on me donne la peine pour que j'aime dormir
Qu'on me donne le froid pour que j'aime la flamme
Pour que j'aime ma terre, qu'on me donne l'exil
Et qu'on m'enferme un an pour rêver à des femmes!

On m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir, et le plaisir aussi
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie qu'on allume ma vie!

Qu'on me donne la haine pour que j'aime l'amour
La solitude aussi pour que j'aime les gens
Pour que j'aime le silence, qu'on me fasse des discours
Et toucher…

Quelle réalité ses paroles qui ne peuvent que donner se titre fabuleux l’Envie d’avoir Envie.
On m'a trop donné bien avant l'envie, j'ai oublié les rêves et les merci
Toutes ces choses qui avaient un prix
Qui font l'envie de vivre et le désir, et le plaisir aussi
Qu'on me donne l'envie
L'envie d'avoir envie qu'on allume ma vie!
C’est ce couplet que j’ai retenu pour construire mon article.
Oui, ses quelques lignes qui en disent très long si l’on prend le temps de lire plusieurs fois et de méditer ensuite seul dans le calme.
En juillet 1982, lorsque j’ai découvert la Cibi, seuls les 22 canaux étaient autorisés.
En 1983, après l’élection de M. François Mitterrand et suite à la grande mobilisation des cibistes, une nouvelle norme était accordée, 40 canaux, tous types de modulations et une puissance de 4 Watts crêtes sortie antenne.
Cette nouvelle réglementation a représenté un grand prix humain et financier pour de très nombreux opérateurs.
D’importants déplacements à nos frais, des nuits à dormir dans nos véhicules, mais cet immense plaisir de conduire ce combat pour notre liberté.
Cette envie d’avoir l’envie rivée au corps de réussir et gagner.
Oui, nous avions chaque fois la haine lorsque l’un des nôtres était condamné à la barre d’un Tribunal de Grande Instance comme un vulgaire criminel.
Cette haine qui chez les anciens a créé cette amitié, cette solidarité qui est bien présente de nos jours.
Cette solitude trop souvent ressentie devant une décision importante à prendre dans des moments très difficiles.
Cette solitude qui donne la force d’aimer par la suite encore plus les gens pour les aider, les entraider, les assister et les secourir.
Cette envie d’avoir encore plus envie en décembre 1982 d’aimer notre fédération.
Cette envie tout au long de ses année d’insuffler l’envie d’avoir envie aux autres et aux nouvelles générations de respecter et de continuer l’engagement de tous ses anciens qui ont tant donné pour qu’aujourd’hui, même si nous sommes loin du compte de nos objectifs, nous soyons une fédération connue, reconnue et respectée.
Envie d’avoir envie de donner l’exemple de maturité, de dialogue, de compréhension, d’écoute, d’acceptation des suggestions et des propositions.
Donner envie d’avoir envie a tous mes amis et amies de ne jamais répondre dans la provocation, la médisance, de répondre aux propos outranciers et à la démagogie
Cette très belle chanson a inspiré ces quelques lignes que j’ai souhaité par cette après-midi grisâtre rédiger, qui je le souhaite du fond du Cœur réveillera si cela n’est encore le cas, celles et ceux qui nous succéderont, l’envie d’avoir encore plus envie de représenter, promouvoir et défendre notre fédération et sa passion au service de l’intérêt général du plus grand nombre.

Le Bénévolat, une mission valorisante.

| News F.F.C.B.L./S.E.R | 6

027

Le Bénévolat, une mission valorisante.
Plusieurs millions de bénévoles en France dans de multiples domaines, et tous ont toujours été très importants dans notre société que cela soit il y a de très nombreuses années où actuellement.
Le monde associatif est un lieu d’accueil, de rencontre, de partage, d’assimilation, de développement, de création, etc .
C’est l’endroit où l’on apprend à vivre ensemble, à écouter, à négocier, à offrir de son temps pour un ou des objectifs que l’on a soi-même choisi.
Le monde associatif revalorise la personne, lui donne confiance, lui offre l’opportunité d’accéder à des responsabilités.
Être bénévole est un choix effectué par plusieurs millions de nos concitoyens en France, et ils ont effectué un très bon choix.
Parfois difficile dans certains domaines, mais toujours assumé avec joie, bonne humeur, dans le respect de son engagement à l’égard de son association et pour l’esprit du groupe.
Mon expérience dans ce monde associatif depuis plus de 50 ans m’autorise à dire aux récalcitrants, aux critiqueurs permanents, aux Y qu’a, faut qu’on, n’ont pas où non plus leur place au sein de leur association.
Ce qui est fondamental au sein d’une association est le respect de ses statuts et des buts fixés par celui-ci.
Une association n’est pas une entreprise, mais un groupe de personnes plus ou moins important ayant décidé de mettre tout en œuvre pour que les buts dont elle s’est fixée soient réalisés.
Chaque année, lors d’une assemblée générale, les trois bilans doivent être présentés : actif, moral et financier et mis aux votes.
Pour que les votes soient valables, le 50% des inscrits + une voix doit être présent où représenté.
L’Assemblée Générale permet aussi à des membres du bureau et Conseil d’Administration de rendre leur tablier afin de laisser la place a de nouveaux postulants ayant posé préalablement leur candidature.
Le bénévolat offre une mission revalorisant chaque membre de l’association. Chaque membre doit justement se sentir revalorisé et utile au sein de groupe
Grâce aux réseaux sociaux et au téléphone ou smartphone donnant la possibilité de prendre des photos à chaque occasion, il est très facile de penser en toute priorité aux bénévoles de son association.
Revaloriser ses membres, c’est revaloriser son association, lui donner plus de notoriété, de crédibilité, et inciter de nouvelles personnes à rejoindre le groupe.
Un adhérent (te) valorisé a sa juste valeur souhaitera faire encore un peu mieux pour l’intérêt général du groupe.
Ce qui tue souvent l’association, c’est la morosité de ses dirigeants, le manque d’enthousiasme, le manque d’un objectif précis, décidé et approuvé lors d’une A.G.
C’est ce manque de médiatisation permanente, se trouvant toujours des excuses pour ne rien faire, croyant que la situation va s’améliorer par miracle.
Croyez-moi, le bénévolat n’est pas mort, bien le contraire, son nombre est en progression.
Sont de plus en plus nombreuses les personnes, dans toutes les tranches d’âges, ayant du temps disponible, à la recherche d’une opportunité associative pour venir offrir leur participation.
A nous de la leur offrir cette opportunité avec la formation nécessaire à nos missions.
Leur expliquer avec le temps nécessaire l’importance des statuts de l’association et l’engagement réciproque lors de la signature du bulletin d’adhésion.
Bien prendre le temps aussi d’expliquer l’affiliation à la fédération, sa mission, son contrat d’assurance, etc ..
Le temps que vous consacrerais à toutes ses informations seront très bénéfiques.
Croyez-moi.

Fabuleuse rencontre ce samedi 11 Janvier 2020.

| News F.F.C.B.L./S.E.R | 11

011

Fabuleuse rencontre ce samedi 11 Janvier 2020.
Sur notre trajet vers Nantes, il n’était pas question de ne pas faire un arrêt chez nos amis J.Guy et Nancy a la Chataigneraie (85) pour passer quelques heures à leur côté.
Avec J.Guy, nous nous connaissons de nom et réputation depuis plus de 30 ans, mais nous n’avons jamais eu l’opportunité de nous rencontrer de visu.
J.Guy avait présidé le Club CLARISS dont tous les cibistes de l’époque doivent se souvenir, car en permanence, sur les revues CIBI, ne passait pas un mois sans y voir un article de leur part.
Depuis la dissolution de l’association, notre Ami J.Guy a rejoint notre fédération comme membre indépendant, il nous apporte un soutien logistique dans le domaine de la radio d’une très grande importance.
C’est grâce a lui que nous pouvons écouter sur radio MERU les enregistrements de nos émissions après les avoir retravaillées sur le plan phonique. Un boulot titanesque.
Par la même occasion, nous avons fait connaissance de Nancy, chanteuse, auteur et interprète
Nous sommes restés avec mon épouse émerveillés par la chaleur humaine et humaniste que dégagent ces deux personnes d’une très grande complémentarité professionnelle.
Il suffit de consulter la page de Nancy pour découvrir son talent, aidée sur le plan technique en permanence par J.Guy.
https://www.facebook.com/nancy.chanteuse.
Nos amis ont besoin de notre et de votre soutien.
Pour cela, faut partager sur nos diverses pages le lien de Nancy, pas une seule fois, mais très souvent.
Une quinzaine de CD sont enregistrés, sont en vente, je lance un appel à vous tous pour les encourager à passer une petite commande.
De notre part, cette démarche a été faite pour Noël, que nous avons renouvelé ce samedi, car ce sont deux personnes très méritantes.
Nos remercions aussi la maman de J.Guy qui est venue faire notre connaissance et avec qui nous avons pu également passer un très bon moment.
Un très grand merci à vous trois et hâte de vous revoir bientôt.
De grosses bises de nous deux à vous trois.