News

Ecussons FFCBL/SER

| Actualités des clubs | Aucun commentaire | 1

005

Ecussons FFCBL/SER.
Ce jour, mis à la poste 18 écussons tissus double scratch au prix coutant de 3 € l’unité en faveur de
L’Association As Sécurité Radio de Mandeure 25 Présidée par David NAEGELY.
Pour vos commandes : andre.ntonio0071@orange.fr
Mes plus chaleureux remerciements pour cette commande.

Protégeons notre planète.

| Actualités des clubs | Aucun commentaire | 1

004

Protégeons notre planète.
Le C.C.D. 62 avec à la tête de ses adhérents, son Président, Gérard MOREAU sera présent.
Mes félicitations à vous tous avec mes plus chaleureux encouragement.
Notre planète a un très gros besoin d'une mobilisation générale si nous ne souhaitons laisser à nos enfants et petits-enfants une planète désertique et complètement polluée.

1ère Assistance match de Rugby Stade Nantais.

| Assistances radios | Aucun commentaire | 1

pras

1ère Assistance match de Rugby Stade Nantais.
Les signaleurs de Ouest Radio Assistance (ORA) seront présents ce Samedi 14 Septembre 2019 sur le 1er match à domicile du Stade Nantais Rugby avec 6 signaleurs radios.
Mission: accueil du public, partenaires/VIP et contrôle des accès au chapiteau partenaires/VIP.
Merci à la Direction du Stade Nantais pour leur confiance accordée à ORA.
Je remercie l'ensemble des membres et bénévoles actifs de l'association pour leur mobilisation durant ce match.

La Fête du Ciel à AUCUN 65.

| Assistances radios | Aucun commentaire | 2

003

La Fête du Ciel à AUCUN 65.
Vendredi 6 Septembre 2019, début d’après-midi, avec mon épouse, départ pour Bagnères de Bigorre où nous avons rendez-vous avec Philippe Sajus et José, ainsi que trois membres du G.R.A.S.32/SER.
A l’heure prévue, 17h30, nous étions au rendez-vous, Philippe était déjà présent, José arrivait 5 minutes après.
Nos amis du GRAS arrivaient ensuite.
Congratulations et pas de temps à perdre, nous passons nos effets personnels de nos véhicules qui vont rester dans un endroit privé et en sécurité dans un véhicule de B/Assistance 65.
Les consignes passées, je vais assumer de faire le chauffeur et nous partons sur Lourdes où nos repas et nos chambres sont retenues.
Nos amis de Bagnères Assistance nous y rejoindrons le samedi matin 6h40 car nous devons être au rendez-vous à Aucun le samedi matin à 7h30, P.C de la fête du Ciel, au Col de Couraduque a 1367 mètres d’altitude.
Quelques difficultés pour arriver jusqu’à l’hôtel malgré le GPS, je vous avoue qu’il est difficile de circuler dans cette ville, mais bon, passons.
Voyant que nous arriverions à l’hôtel en retard, nous leur téléphonons leur expliquant les raisons de notre retard et nos difficultés à arriver jusqu’à eux.
Même pas dix minutes après, un responsable de l’hôtel venait nous récupérer en moto pour ensuite nous y conduire.
Repas excellent, très bonne chambre ; encore une fois, pas de temps à perdre.
L’Hôtel Elianthe est super calme, nous devons nous reposer car samedi matin, 6h40, José, Mireille et Philippe seraient sur le parking en provenance de Bagnères.
J’aime les gens ponctuels, cela a été le cas durant tout le Weekend, facile de travailler dans ses conditions.
Arrivé sur le site 7h30 pile. Nous installons les banderoles (très important) les panneaux de signalisations, les Cônes, etc ..
Comme toujours, le B/Assisrance est au TOP, les premiers véhicules arrivent, immédiatement pris charge, avec méthode et gentillesse, le premier parking a 11 heures est plein, faut passer au deuxième.
La veille, Roland et Philipe avaient déjà visité les lieux, placé des piquets avec des rubalises, des panneaux et pancartes, fondamentales pour le jour (J).
Dans l’après-midi, il faudra même mobiliser le 3ème parking.
Importante synchronisation par radio entre chaque opérateur radio sur le site.
Pas la moindre bévue.
Un régal d’œuvrer dans de telles conditions.
Les automobilistes nous remercient pour cette très belle organisation.
Croyez-moi, je suis par nature exigeant, et bien, durant 48 heures, je n’ai pas entendu une seule récrimination.
Tout le contraire.
Des compliments de Mme le Maire, idem pour les organisateurs dont à mon tour, je tiens à féliciter très chaleureusement et à encourager pour les années à venir.
Une fête du Ciel très réussie, à tous les niveaux.
Si le matin, il faisait un peu frais, ensuite, nous avons bénéficié d’un temps splendide et d’un cadre et paysage fabuleux.
Tous les éléments étaient sur site pour que la fête soit réussie et si j’avais une note à donner, elle serait de 18,5/20.
Je souhaite profiter de cet article pour évoquer le bénévolat, cette belle mission dont toute personne peut accomplir.
Le bénévole, c’est quoi, sinon une personne, homme où dame, jeune ou moins jeune, de couche sociale très différente, de profession différente, d’origine différente, qui offre quelques heures de son temps à ses concitoyens.
Dans notre domaine, le bénévole va offrir un peu de son temps libre et suivant sa convenance a une association déclarée en Préfecture où S/Préfecture, sous le régime de la Loi 1901, ce qui garantit une gestion exemplaire et de qualité, mais aussi, une possibilité d’un contrôle financier permanent.
Nos bénévoles pourront s’investir dans la sécurité a l’aide de nos moyens de radiocommunication dont une formation leur sera donnée.
Nous sommes sollicités par des associations sportives, culturelles et humanitaires.
Le bénévole va pouvoir grâce à son investissement donner un peu plus de sens à sa vie, mais aussi, découvrir du monde, des lieux, de nouveaux paysages, etc ..
Ce weekend, par exemple, j’ai découvert l’Hôtel-Restaurant L’Elianthe à Lourdes, mais aussi, ce super village de Aucun (65) , ainsi que de Mme le Maire.
J’ai également pu apprécier, tout en assumant ma mission avec joie et bonne humeur, sur le parking, des personnes pratiquement de toute la France avec lesquelles j’ai pu échanger quelques mots et même me faire de nouveaux amis.
Un weekend pris en charge par le B/Assistance 65, auquel, avec mon épouse, nous leur avons offert notre temps, pour qu’ils aient pu, avec d’autres bénévoles, donner satisfaction à une association organisant un événementiel tel que la Fête du Ciel.
Un weekend passé dans une réelle chaleur humaine et conviviale, avec des personnes très diverses ; de l’éleveur de moutons aux musiciens, du camping/cariste au motard, du parapente aux montgolfières, de la gendarmerie nationale a la gendarmerie des secours en montagne, du marché en plein air, au resto des producteurs, de la buvette à la sandwicherie. etc … Il y en avait pour tout le monde et tous les gouts.
C’est cela l’avantage que peut bénéficier un bénévole, du gagnant-gagnant.
Je tiens à remercier nos Amis de Bagnères Assistances pour leur excellent labeur, ainsi que nos amis du GRAS 32/SER pour leur présence.
Un weekend très chargé mais tout le monde a donné le meilleur de lui-même, et vous : organisateurs, municipalité, intercommunalité, sponsors, sportifs, commerçants, anonymes, vous méritez nos plus chaleureux remerciements et encouragements.
A vous, automobilistes où motards, nous sommes heureux d’avoir sur vous apporter toute notre aide et savoir dans la gestion de ses 3 parkings, plus le 4éme a Aucun, sans la moindre récrimination.
C’est ce dont peut offrir B/Assistance 65, sans le moindre problème et ses bénévoles.
Merci-à vous toutes et à vous tous.
Je suis heureux et fier d’être des vôtres depuis décembre 1982 et de partager avec vous ses moments d’amitié, de convivialité et de bonheur.


Retour à une pratique d'une passion

| News F.F.C.B.L./S.E.R | Aucun commentaire | 20

001

PRÉSENTATION DE MON HISTOIRE D’AMATEUR-RADIO
Retour à une pratique d'une passion
En octobre 2018 j’ai rejoint le Ministère du Temps Libre après 43 ans de vie active en qualité de cadre dans le secteur socioculturel et socioéducatif associatif.
Ce temps libre (du pur bonheur ) qui est désormais à ma disposition est une occasion pour moi d’accentuer différentes activités et hobbys telles-que le cyclotourisme, la photo, l’écriture de mon manuscrit multimédia,… Une superbe occasion pour reprendre mon activité d’Amateur-Radio, passion datant du début des années 70.
En 1970 (j’avais 14 ans) j’ai commencé à m’intéresser aux postes TSF et à faire de l’écoute sur les bandes ondes courtes, puis en parallèle je suis devenu assez rapidement « amateur-radio » sur la bande des 11 m. Activité radio que j’ai progressivement mis en standby au début des années 90, au regard de mon intense activité professionnelle.
J'ai donc repris à « puissance 10 », l'activité radio, en « mode analogique » bien-sûr, tout en me lançant dans le « mode numérique » et autres (prenant en compte les nouvelles technologiques développées ces 10 / 20 dernières années : Serveur Mumble, HamSphere, DMR, etc…;). Je me suis rapproché du groupe PMR-DMR 446 de Nantes et du Radio-Club de Nantes (début juillet j’ai participé à la fête du Relai R7 radioamateurs du Mont des Alouettes en Vendée). J’envisage éventuellement de préparer le « Certificat d’Opérateur au Service Amateur », sans me mettre de contrainte, je suis à la retraite et celle-ci doit être du plaisir (si je mets 2 ans et bien ce sera 2 ans, ce n’est pas une soucis pour moi).
Origine de cette passion en quelques dates : mes débuts dans la radio, à l'époque des pirates Citizen-Band & Radio-Libres
¤ Après m’être intéressé à partir de 1970 aux poste à galène & postes radio à lampes (en faisant de l’écoute sur Ondes Courtes), en 1972 (à Embrun, dans le département des Hautes Alpes / lac de Serre-Ponçon), j’ai commencé à mettre les mains à l’intérieur d’un « poste radio TSF » Radiola (avec lampe ampoule TSF radio Philips Miniwatt GDER-B443 Radiola) en panne, j’ai commencé à bidouiller et a changé une lampe, sauf que pour finaliser je me suis heurter à un manque de connaissance de ma part.
En me renseignant, j’ai appris qu’il y avait un Radioamateur à la station météo d’Embrun : nous avons fait connaissance, il m’a donné une formation basic, m’a aidé à finaliser la réparation du poste radio TSF et de fil en aiguille il m’a transmis le virus de la radio. A partir de là, j’ai participé aux activités du Radio-Club de la MJC de Briançon animé par Jean-Claude CORBIERE, Radioamateur dont l'indicatif est « F5HC » (Conseiller Technique Régional à la DRJS PACA, expert en activité technique et scientifique), Jean-Claude m’a injecté une 2ème dose du virus qu’est la passion de la radio.
¤ Début 1974 j’ai créé et animé une « activité radio » au « Mille-Club » (MJC) d’Embrun.
J’ai commencé à bidouiller des petits montages BF et HF et je me suis mis sérieusement à l’écoute du décamétrique (principalement écoute des radioamateurs, avec carnet de trafic et échanges de QSL par le biais du REF) sur différents types de RX et TX au Radio-Club de Briançon et au domicile avec mon récepteur ondes courtes « BC603 » du surplus de l’armée américaine, vendus en grande quantité à petit prix dans les années 70 (je l’ai acheté 80,00 Frs de l’époque).
Cette année-là j’ai obtenu de l’administration des Postes mon indicatif SWL « FE3973 » et je suis devenu adhérent du REF (durant une dizaine d’année).
J’ai devancé mon service militaire, que j’ai effectué d’octobre 1974 à septembre 1975, au Centre des Transmission du 505 RT de Vienne (Isère) : à la station fixe au casernement j’avais à ma disposition du matériel particulièrement performant, matériel que je pouvais utiliser en soirée en accord avec le chef du Centre de Transmission.
¤ En 1976 j’ai investi sur un RX de marque HEATHKIT, le célèbre « HR-1680 », que j’ai monté totalement en kit, une superbe expérience technique (apprentissage des différents composants électroniques, soudure, contrôles et réglages,…;).
¤ En 1978 je me suis équipé en TX d’occasion, le premier provenait du surplus américain, le « SCR-508 » (bande de fréquence de 20 à 27,9 MHz, puissance d’émission de 30 watts), ensuite le « HAM International Concorde II » – le « Superstar 360-FM » et le « Président Grant » (tous configuré « export »).
¤ En 1979 je suis devenu membre de l’UFR (Union France Radio, dont le président était Furax) et j’ai créé une « section départementale UFR » dans les Yvelines.
J’avais réussi à mobiliser et motivé du monde autour de moi (entre-autre mes collègues de travail et les bénévoles de mon association employeur) pour rejoindre notre section UFR et d’autre part pour le grand rassemblement en 1980 sur l’Esplanade du Château de Vincennes (nous étions une cinquantaine de véhicules + des routiers) pour assister au débat sur la « libération de la Citizen-Band » (notre revendication était au minimum : 80 canaux en AM, FM et BLU), sur podium en plein air, animé par Jean-Claude Bourret et avec comme invité Laurent Fabius, ceci dans le cadre de la campagne présidentielle dont François Mitterrand était candidat.
Je suis resté très actif en émission jusqu’à la fin des années 80 : j’ai participé à différents regroupements (entre-autre avec des motards Harley-Davidson), réalisé de nombreux radioguidage, participé à des chasses aux renards, j’ai eu l’occasion de rencontrer Max dans le cadre « Les routiers sont sympas », durant plusieurs années j’ai participé à des assistances sécurité aux côté des services de secours (parcours vélo, parcours course à pied), etc…
De supers, de très beaux souvenirs durant cette belle période des années 70-80.
Au début des années 90 j’ai donc mis en standby l’émission étant avalé par mon activité professionnelle particulièrement prenante (action sociale en quartier dit sensible), par contre j’ai poursuivi périodiquement l’activité SWL.
A ce jour, mon équipement RX & TX analogique & numérique est le suivant :
- RX base « YAESU VR-5000 » (fréquences de 100 Khz à 2600 Mhz en AM - FM - SSB)
- RX portable « SANGEAN ATS-909X, couvrant l’ensemble des bandes décamétriques
- TX portable « CIBI ALBRECHT AE2990 AM-FM-SSB », en mode export code 3 à savoir 450 canaux de 24.715 Mhz à 29.655 Mhz donc bandes 10, 11 et 12 m, utilisation en fixe et en expédition (émission sur le 11 m en inférieur, normal et supérieur)
- TX portable VHF-UHF « PMR YAESU FT-70D », en mode export, en mode RX de 108 Mhz à 580 Mhz et en mode TX de 140 Mhz à 174 Mhz & de 420 à 470 Mhz (utilisation sur la bande libre, en fixe pour des QSO locaux et en expédition sur points hauts pour des QSO dépassant le département si bonne propagation)
- TX portable VHF-UHF « DMR RETEVIS RT3S », mode export, de 136 Mhz à 174 Mhz & de 400 Mhz à 480 Mhz (utilisation sur la bande libre, en fixe pour des QSO locaux et en expédition sur points hauts pour des QSO dépassant le département si bonne propagation)
- TX poste Radioamateur President LINCOLN II +, en version export me permettant de faire du DX
Anecdote datée de l’été 1978 (gravée dans ma mémoire, comme si c’était hier) : à l’époque certaines télévisions n’étaient pas équipée correctement en filtre, ce qui était le cas d’amis habitant la campagne à proximité d’Embrun (Hautes-Alpes / Lac de Serre-Ponçon).
Un jour je leur ai fait une farce : à l’heure des jeux et infos télévisées du midi, je me suis planqué avec ma deudeuche (équipée du Président Grant version pirate de l'époque) à proximité de leur maison et avec ma station mobile, j’ai lancé le message suivant : « Ceci est un message de la Sécurité Civile de la région Paca et de Jean-Claude Bourret : un imposant « engin non identifié » s’est posé au Nord-Est de la commune d’Embrun, les militaires et les gendarmes sont sur place et viennent de quadrillé un très large périmètre de sécurité.
Cet atterrissage est susceptible d’être un grave danger pour la population : nous demandons à tous les Embrunais de rester cloitrer chez eux à leur domicile ou sur leur lieu de travail, volets fermés et portes fermées à clés.
Ce message a totalement écrasé l’audio de l’émission TV en cours (le visuel était en zigzague) : résultat, mes amis ont strictement respectés les consignes.
J’attends 15 mn, puis je frappe à leur porte en prononçant « c’est la Gendarmerie ! », en me voyant, après quelques secondes de stupéfaction, ils ont progressivement compris la farce.
Nous avons passés l’après-midi à parler des martiens (il connaissaient parfaitement l’émission de Jean-Claude Bourret à ce sujet).
J’avais pris le soin de vérifier de ne pas générer d’effets collatéraux sur d’autres télévisions.
A l’occasion de retrouvailles il y a une dizaine d’années et en souvenir de cette farce nous avons regardés ensemble « La Rencontre du 3èmeType » et « E.T., l'extra-terrestre ».
J’en rigole encore aujourd’hui.


Comité d'Honneur de la FFCBL/SER.

| News F.F.C.B.L./S.E.R | Aucun commentaire | 6

valerie

Comité d'Honneur de la FFCBL/SER.
Mme Valérie OPPELT, Députée de Loire-Atlantique (2e circonscription) rejoint le Comité d'Honneur de la FFCBL/SER.
Elle sera présente lors de notre 38ème Assemblée Générale le Week-end de Pâques à Nantes.
Nous lui souhaitons un chaleureux accueil au sein de notre fédération nationale.

Le S.A.R.E.L. 30 a rejoint la FFCBL/SER

| Adhésions clubs | Aucun commentaire | 5

autocollant_mini

Le S.A.R.E.L. 30 a rejoint la FFCBL/SER
Nous enregistrons ce jour l’adhésion de l’Association S.A.R.E.L.30 (Section Amateur Radio Electronique du Littoral) présidée par M. BOSC Christian.
Nos plus chaleureux remerciements à cette association pour la confiance dont ils viennent de nous accorder pour ses 4 derniers mois de l’année 2019, mais nous n’avons aucun doute quand a leur fidélité pour les années à venir.
L’Union fait la force, c’est mon engagement depuis fin décembre 1982 de tendre la main aux passionnés de radiocommunications R.A., Amateurs radio, cibistes, utilisateurs de PMR, etc ..
Jamais d’articles sulfureux même à l’encontre de celles et ceux qui sans raison valables ont trahi ma confiance.
Comme le disait un ancien Président de la République, faut laisser le temps au temps.
La FFCBL/SER créée en Juin 1982 a fait ses preuves.
Notoriété et Crédibilité sont incontestables.
Un chaleureux accueil est toujours réservé à celles et ceux qui le souhaitent.
Point de haine n’y de rancune chez nous.
L’erreur est humaine.
Bonne fin d’année 2019 a vous tous et Vive la FFCBL/SER