News - Le Billet de Tonton 12

48 Heures à Lacaune (81)

| Le Billet de Tonton 12 | 2

144

48 Heures à Lacaune (81)
Invités par nos amis Christiane Passemar, présidente de ADR 81 et Xavier Guerino Drakkars Production, membres indépendants de notre fédération à Lacaune (81).
24 heures pour participer en qualité de spectateurs sur le tournage de quelques séquences du Film Mystère dans le Sidobre.
Durant notre séjour, j’ai réalisé 389 photos, mais Chut, pour moi, le mystère dans le Sidobre reste secret et pas une photo ne sera divulguée
Les seules, le Château où nous avons été accueillis et là des photos sur la soirée du mercredi soir, dans une salle somptueuse, avec la remise de 3 médailles et diplômes remis par le Grand-Maître de la Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary (11).
Des moments de très grandes émotions où notre amie, Christiane Passemar a été intronisée
Distinction hautement méritée pour elle et les deux autres récipiendaires.
Un cassoulet préparé par la Maison Escourrou, tout un savoir-faire
Deux journées dans un milieu très amical et convivial, avec de très bons artistes, certains anciens, d’autres débutants.
Nous avons beaucoup apprécié des jeunes artistes mal entendants formé et aidé par ….
Un temps exécrable à l’extérieur avec pluie et surtout des bourrasques de vent mais sans ne jamais atteindre le moral des troupes.
Nous tenons à remercier très chaleureusement tout le Staff, ADR 81 et sa présidente, Passemar Christiane -Xavier Guerino Drakkars Production, toutes les personnes impliquées dans la technique du tournage, du très haut niveau professionnel, les artistes, les maquilleuses, les sponsors, Radio Lacaune-La voix de nos montagnes sans oublier tous les volontaires pour aider durant toute une semaine de tournage et toutes celles et ceux qui involontairement je n’ai pas cités, et ils sont nombreux.


Petit séjour sur le département de l’’Aveyron.

| Le Billet de Tonton 12 | 2

128

Petit séjour sur le département de l’’Aveyron.
Petit coup de téléphone hier matin à nos très grands amis, Chipie et fanfan 12 demeurant sur la région de Montbazens et à 16h30 nous prenions la route pour leur rendre visite.
Un petit arrêt à Colombies pour saluer notre Ami Raymond, Truelle 12 avec qui nous avons passé une grosse demi-heure pour ensuite arriver à destination à 19 heures chez nos amis.
Je tiens à signaler que Fanfan 12, William Monbroussous a été trésorier de l’ACLA puis Président et son épouse, Chipie, Renée faisait partie du Conseil d’Administration et responsable de la Commission Loisirs.
L’amitié se cultive par des décisions improvisées à laquelle l’on ne s’attend pas, où le plaisir et le bonheur de se revoir est fondamental pour se retrouver. .
Comme sur le Tarn, il pleuvait à notre arrivée, que du bonheur car nous avions prévu après le dîner d’aller avec des lampes électriques ramasser des escargots.
Super soirée que nous clôturions a 1 heure du matin.
Au cours de cette soirée, nous apprenions qu’une réplique de la tour Eiffel avait été construite par un artisan sur Capdenac.
Donc, programme du jour de ce mercredi chargé.
Levé 7 heures, petit déjeuner et nous sommes partis gambader dans la nature ramasser d’autres escargots.
Fabuleux de se trouver dans la nature, de respirer l’air pur de l’Aveyron, d’entendre les coqs chanter, les chiens aboyer, les troupeaux de vaches beugler, mais aussi les cloches de l’église sonner.
Vers les 9h30, retour au bercail, un bon café, un peu de toilette pour changer de vêtements, et nous voila partis sur Capdenac et Capdenac le Haut pour visiter un peu et me remémorer ses coins que j’aime tant.
Le rendez-vous était pris avec M. Lacombe Alain pour réaliser un interview pour notre 55éme émission sur Radio MERU qui sera diffusée à partir du lundi 5 Octobre à 21 heures.
Alain Lacombe, artisan depuis 30 ans et artificier-créateur de spectacles pyrotechniques, mais aussi Président du Comité des Fêtes de Capdenac depuis 3 ans.
C’est suite à une discussion en famille que la fille de Alain Lacombe, Marine, a eu cette idée « particulièrement dingue » s’amuse-t-elle à dire aujourd’hui, de construire une réplique de la tour Eiffel. Son père s’est saisi immédiatement de l’idée et s’est mis à l’ouvrage dès décembre 2017.
Avant de se lancer dans cette aventure, tel un archéologue des temps modernes, il a consulté des plans originaux de la tour Eiffel, facilement accessibles sur Internet. Il s’est également déplacé au pied de la Grande Dame pour y réaliser quelques photographies qui vont lui permettre de travailler plus finement les détails de son ouvrage à venir.
Je vous conseille vivement de consulter les liens ci-dessous qui vous permettrons de juger de cet exploit titanesque.
https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/11/28/capdenac-la-replique-de-la-tour-eiffel-culmine-a-28-metres,
https://www.facebook.com/unetoureiffelacapdenac/videos/704924903627238/?v=704924903627238
J’ai réalisé une très bonne interview au pied de son œuvre, et ensuite, à la terrasse d’un café, nous avons conservé durant plus d’une heure, tous ensembles.
Dans ces moments d’amitié et de convivialité, le temps s’écoule beaucoup trop vite, fallait rentrer déjeuner chez nos amis et reprendre la route a 16h30 direction Lagrave avec une petite halte a Peyrusse Le Roc pour quelques photos.
Petit séjour de courte durée certes sur l’Aveyron, mais qu’elle intensité que ce bonheur partagé avec nos amis de plus de 30 ans.
Merci du fond du Cœur pour cette immense amitié profonde à nos amis, M.et Mme Monbroussous William et Renée.
A très bientôt à Lagrave pour déguster un plat d’escargots.

A quand cette fin de l’imbroglio ?

| Le Billet de Tonton 12 | 4

057

A quand cette fin de l’imbroglio ?
Depuis le début de cette pandémie du Coronavirus, nous sommes dans un imbroglio le plus total et chaque jour qui passe me laisse un doute quand à une réelle solution pour y mettre un terme.
S’affrontent chaque jour sur les plateaux des télévisions nos scientifiques, chercheurs, professeurs, médecins, mais aussi, nos politiques à tous les niveaux.
Entre ceux pour qui la vérité leur appartient et ceux, les plus nombreux où le doute existe, il y a un très grand fossé.
Ce fossé malheureusement se creuse chaque jour un peu plus, aggrave les divisions et alimente ce climat anxiogène néfaste pour notre pays et sa population.
Certains exploitent cette peur, l’entretiennent, l’amplifient, il suffit de regarder les publications sur les réseaux sociaux, mais aussi, certains commentateurs sur des plateaux de télévisions ne sans privent pas.
Pour certains, le doute n’existe pas, et pourtant certains devraient s’inspirer de cette citation : L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.” Aristode.
Humilité et sagesse dans les débats seraient me semble-t-il beaucoup plus propice actuellement que la surenchère des égos.
Point question de rester naïf et inactif, le contraire, mais le peuple de France est majeur et loin d’être suicidaire, il sait je pense analyser où est le risque sans être abreuvé chaque jour de conseils, lorsque cela n’est pas des obligations contradictoires du jour au lendemain.
J’ai conscience de la responsabilité de notre président de la république, de chacun de ses ministres, de chacun de nos parlementaires, de chaque Maire, de grande ville ou petite agglomération ou tout petit village.
La responsabilité du corps enseignant, des chefs d’entreprises, petites ou grandes, des responsables associatifs, y compris de tout ce monde décisionnaire.
Responsabilité tant au Civil qu’au Pénal où bien entendu, chacun essaye de se protéger au maximum en essayant d’ouvrir un parapluie le plus grand possible.
Cet imbroglio omni présent dont nous souhaiterions voir le plus vite possible s’apaiser afin de retrouver un peu de sérénité.
A quelques jours de la fin des vacances pour la très grande majorité, vacances bien occultées pour certains, je fais le vœu d’un retour vers la normale, mais je DOUTE que cela soit pour demain.
Courage a vous tous et restons optimiste et positif.
Sincèrement votre.

L'inquiétude des Français face au chômage reste très élevée.

| Le Billet de Tonton 12 | 4

057

L'inquiétude des Français face au chômage reste très élevée.
Si les français ont plus peur du chômage que du coronavirus 19 ils sont un peu plus confiants en matière de stabilité économique.
Cela étant, la réalité est que le nombre de chômeurs est très important et que la relance économique et la création des emplois risque d’être lente, d’autant plus qu’il faut nous attendre à de nouveaux licenciements, de nouvelles fermetures et faillites.
Dans cette masse importante de chômeurs, hommes et femmes, dont l’état va soutenir financièrement, tout au moins partiellement, le monde associatif doit leur tendre la main.
Il n’y a rien de plus déprimant qu’a un moment de sa vie, l’on puisse se sentir inutile, coupé de tout le monde, enfermé sur soi-même, avec les effets secondaires que cela peut entraîner, comme par exemple la dépression, l’alcoolisme, etc.
Rejoindre durant cette période noire de la vie le monde associatif peut et doit être un recours très important.
Retrouver une famille, de nouveaux amis, de nouvelles occupations.
De pouvoir partager ses connaissances, ses compétentes, son vécu.
Le monde associatif est pour beaucoup, jeunes, moins jeunes et personnes d’un âge avancé un recours très important contre la solitude.
Mon expérience dans ce domaine depuis plus de 55 ans en est la preuve irréfutable.
Voilà pourquoi je conseille à tous nos responsables d’organiser des réunions publiques afin de présenter leur association, ses buts, son vécu, ses projets.
Nous avons un vivier important de personnes pouvant être susceptibles d’être intéressées à vous rejoindre dans ce monde qui se retrouve malgré lui sans emploi ou mis à la retraite par anticipation.
Des jeunes également qui vont se retrouver peut-être sans aucun projet d’avenir.
A nous de leur tendre la main en souhaitant de tout cœur que le redressement de notre pays s’accélère afin de retrouver le plus rapidement de nouvelles relocalisions sur notre territoire national et la création de nouveaux emplois.
N’hésitez pas de nous contacter si vous le souhaitez : andre.antonio0071@orange.fr
Bon courage à vous tous

Civisme et bénévolat, un mariage de raison.

| Le Billet de Tonton 12 | 4

089

Civisme et bénévolat, un mariage de raison.
Depuis décembre 1982, au sein de notre fédération, c’est mon combat, mais déjà avant dans le cyclisme en qualité de secrétaire du Vélo Club Ruthénois ; mais aussi, dans le monde de la musique comme secrétaire de Rodez-Accordéon.
Offrir de son temps, de ses connaissances, de ses compétences, et bien souvent de ses deniers personnels au service des autres est valorisant pour soi-même.
Ce dimanche, les résultats des élections municipales devraient en faire réfléchir beaucoup.
Juste un exemple, voir le Candidat élu à Lyon, ayant exercé une carrière dans l’humanitaire, élu pour la première fois comme Maire d’une très grande ville de notre pays a mes yeux ne peut être que réjouissant.
Point question ici de politiser le débat, mais je constate que de plus en plus que la qualité de l’eau, de l’air, de la nourriture sont pris en compte dans les débats.
Je constate aussi que le réchauffement climatique et ses conséquences de plus en plus lourdes éveillent les consciences et que lorsqu’un village ou plusieurs sont touchés, le civisme et le bénévolat sont fondamentalement indispensable.
C’est avec une immense satisfaction que j’ai pu lire un commentaire sur un article du MRAS 34 publié par Manu Garcia de Jean-Michel Bonnafoux, ex-premier adjoint de sa Commune de Montagnac, fondateur du Comité Communal des Feux de Forêt sur sa Commune.
Je le cite :
Si des villages ont suffisamment de moyens pour se payer ce genre de service, elles ont raison de ne pas s'en priver.
Ici, notre tissu associatif et notre sens du civisme et de la responsabilité de chacun nous permet de compter sur un bénévolat très apprécié par l'ensemble des contribuables et qui entretien un bon climat au sein de la population.
Je pense que nous vivons sur le village le parfait exemple de ce qui devrait être "comme en Italie, une réelle "sécurité civile" .
Nous nous honorons d'avoir une équipe qui œuvre dans ce sens.
Monsieur Bonnafoux, entièrement d’accord avec vous et nos Amis de la FIR-CB/SER et l’Etat Italien ont bien compris l’intérêt de cette parfaite collaboration.
Vous avez été à nos côtés lors de l’exercice E.V.O.T.S.E.R en Octobre 2013 avec un soutien sans faille de votre part et celui de la municipalité.
Mon souhait est de voir de plus en plus de personnes prendre conscience qu’une commune a certes des ressources mais qui sont aussi des impôts payés par les contribuables.
Que l’investissement associatif peut et doit jouer un très grand rôle dans de multiples domaines : sportif, culturel et humanitaire
Que cet investissement associatif soit un tissu très riche dans une commune, grande ou petite et que celui-ci comme le fait la Commune de Montagnac pris en considération, aidé et encouragé et défendu.
C’est ma conception depuis de très-très longues années, voilà pourquoi j’encore de plus en plus mes concitoyens à vous engager dans ce monde associatif que vous apportent beaucoup plus de satisfaction que de désagréments.
L’exemple du mariage de civisme et de raison entre la municipalité de Montagnac (34) et du MRAS 34 est l’exemple à suivre.