News - Le Billet de Tonton 12

Adieu 2020 Bonjour 2021.

| Le Billet de Tonton 12 | 3

169

Adieu 2020
Bonjour 2021.
A vous tous, membres de notre fédération ou non, je tiens à vous remercier pour votre présence tout au long de ses 12 mois de l’année 2020, avec acuité ou non sur les pages facebook de notre fédération, mais aussi sur notre site WWEB, ainsi que sur ma page personnelle ;
Merci également par votre présence à l’écoute de nos émissions sur Radio MERU diffusée sur le WEB depuis 66 semaines, mais également, depuis deux mois, chaque soir en vidéo de 17 h a 19 h et parfois plus.
Merci à toutes celles et qui qui contribués par leur adhésion en 2020 à la vie de votre fédération nationale qu’est la Fédération Française de la Citizend Band Libre – SER.
Une année très difficile suite à la COVID 19 qui a paralysé à plus de 90% la vie associative, mais tout le reste.
Une vie économique au ralenti.
Une année aussi très difficile humainement pour beaucoup avec le décès d’un membre de sa famille ou d’amis très proches.
Adieu 2020, point de regrets.
Bonjour et bienvenue à 2021 avec notre envie d’avoir cette envie profonde de relever tous les défis, humains, professionnels et associatifs.
Le peuple de France a déjà traversé des périodes des plus difficiles : la guerre 14/18, celle de 1940/1945, des pandémies encore plus importante que celle de la COVID 19, des catastrophes naturelles importantes telles que celles à la fin du xixe siècle la catastrophe du phylloxéra dans le vignoble, et bien d’autres.
Le peuple français est rouspéteur mais courageux, il a su le démontrer et le prouver en de multiples occasions.
Pour notre fédération, il en a été de même, malgré notre jeunesse, bientôt la quarantaine, nous avons sur franchir tous les obstacles qui se sont dressé devant nous. Souvenons-nous de notre AG de 1986 a Rodez, souvenons nous des attaques mensuelles sur notre fédération par 3 revues CIBI durant des années, souvenons nous du changement de l’adresse du siège social de Rodez via le Mas Cabardès fin 1999.
Souvenons nous des attaques virulentes sur facebook où pour certains, la fin de la FFCBL avait sonné.
Quelle hérésie et hypocrisie de la part de ses détracteurs.
Oui, la FFCBL/SER est une grande famille, valeureuse, obstinée, déterminée, solidaire et travailleuse.
La FFCBL/SER va relever le défi dès ce début 2021.
Ses clubs, ses indépendant vont prouver aux pouvoirs publics , aux associations qui leur font confiance, qu’ils seront bien présents dès leur première manifestation à sécuriser.
Le bureau de la FFCBL/SER et son président seront toujours bien présent pour vous aider, vous réconforter et vous conseiller.
Toujours avec cet esprit optimiste et constructif, sous le sigle qu’est celui de notre logo qui est celui de l’amitié, la vraie, la pure, la saine, celle où la trahison n’a point sa place, n’y la démagogie et le mensonge.
A vous tous, mes amis.
Merci du fond du cœur pour tout le travail accompli durant toutes ses années, mais aussi, pour votre fidélité exemplaire et sans ambages.
Respect à vous tous
Merci pour votre amitié.
Merci pour votre confiance.
La mienne vous est et vous reste acquise.
A la veille de cette nouvelle année, tous les espoirs sont permis grâce au vaccin et à la vaccination qui a débuté et qui va s’accélérer.
A titre personnel, je me ferais vacciner sans la moindre hésitation dès que cela sera possible.
La responsabilité de chacun d’entre-nous est engagée.
Nous devons faire en sorte de nous protéger individuellement pour protéger les autres.
La COVID ne pourra être éradiqué qu’à cette condition si nous souhaitons voir une reprise d’une vie normale le plutôt possible.
C’est mon vœu du fond du Cœur a la veille de cette nouvelle année 2021.
Avec ses vœux pour vous tous mes chers amis, une pensée profonde pour toutes les familles en deuil, pour les malades, les sans-abris, les précaires et sans ressources suffisantes.
Pour tout toutes celles et ceux qui travaillent en cette nuit de la Saint Sylvestre dont la liste serait très importante à énumérer
Pour la nouvelle année, je vous souhaite tout et rien :
Je vous souhaite tout ce qui rend heureux et rien qui puisse troubler votre bonheur!
Sur le compte 2021 de la banque du futur, je vous crédite 365 jours remplis d’amour, de chance et de succès.
Je vous embrasse et bon réveillon de la ST Sylvestre.

Qui ignore l’histoire n’a pas de passé ni de futur

| Le Billet de Tonton 12 | 4

057

Qui ignore l’histoire n’a pas de passé ni de futur
Une fédération ne peut avoir de futur sans son historique, ce sont ses milliers de bénévoles qui l’ont construite et qui continuent à s’investir pour l’intérêt général de tous. ... Ignorer cet historique n’aurait pas d’avenir
Notre fédération créée en juin 1982 possède un important historique avec durant toutes ses longues années des combat acharnés pour représenter, promouvoir et défendre le 27 MHz et ses utilisateurs.
Parfois, seule contre tous durant les années de gloire de la CIBI où il se créait entre 35 et 40 clubs par mois déclarés en préfectures.
Les dirigeants de la FFCBL n’ont jamais baissé les bras, bien le contraire, chaque fois le défi était relevé. Ils n’ont jamais craint d’affronter la justice pour défendre son honneur et ses droits avec à chaque fois obtenu gain de cause et réparation.
Ils n’ont pas hésité à faire déposer plusieurs propositions de Loi pour faire évoluer la réglementation de la CIBI, chaque fois torpillées par nos détracteurs y compris à l’époque par des importateurs ayant fait le choix de défendre une réglementation européenne pour les 40 canaux, tous types de modulations qu’une réglementation nationale pour l’obtention des 120 canaux, tous types de modulations.
De très nombreux articles publiés à cette époque-là sur les revues CIBI sont là pour en témoigner si nécessaire.
Durant ce temps, une bonne partie du temps de notre secrétaire était employé à œuvrer sur des dossiers pour défendre des adhérents cités à comparaître devant un T.G.I. comme un criminel pour utilisation d’appareil non agréé où n’ayant pas de licence P.T.T. où hors normes. Moi-même condamné au T.G.I. de Rodez et relaxé au T.G.I. de Montpellier, ceci, pas à la suite d’un contrôle de gendarmerie, mais pour avoir pris fait et cause a la barre du T.G.I. de Millau (12) pour défendre deux de nos adhérents.
Souhaitons voir le retour à notre moyen de radiocommunication que nous avons vécu durant toutes ses années.
Dans quelques jours, nous rentrerons dans notre 39éme année d’existence, avec de jeunes responsables associatifs qui sont entrain de confirmer leurs engagements tant au niveau local que national, ce qui est de très bon augure pour l’avenir.
Cet important historique fédératif est une richesse dont ils pourront toujours se prévaloir et en être fiers.
La FFCBL/SER est une forteresse construite sur des fondations inébranlables prévue pour durer statutairement 99 ans, mais je le souhaite, bien au-delàs.
A chaque jour sa peine, mais tôt ou tard, ce travail de fond réalisé jour après jour avec sérieux, compétence et transparence sera récompensé et reconnu très officiellement.
Je n’ai aucun doute sur ce sujet.

Point de relâche pour le bureau de la FFCBL/SER.

| Le Billet de Tonton 12 | 4

057

Point de relâche pour le bureau de la FFCBL/SER.
Weekend ou jour de semaine, la voix de la FFCBL/SER est chaque soir dans une émission hebdomadaire diffusée chaque sur et programmée pour débuter entre 18h et 18h15 sur radio MERU.
Pour l’écouter, tout simplement, cliquer sur le lien suivant : www.radiomeru.eu.
Chaque soir également, afin de vous aider à passer cette période de confinement, nous avons opté de nous retrouver en vidéo de 17 à 19 heures, pour nous y rejoindre : cliquer sur le lien suivant : https://meet.jit.si/FFCBL
Le bureau de la FFCBL/SER reste omni présent 24h/24h.
A votre écoute sur les réseaux sociaux, mais aussi, par téléphone, courriel, et courrier.
Les amitiés à vous tous et courage.
Si chacun d’entre-nous respecte les gestes barrières, nous sortirons plus unis, plus forts et plus combatifs de ce confinement rébarbatif.

48 Heures à Lacaune (81)

| Le Billet de Tonton 12 | 11

144

48 Heures à Lacaune (81)
Invités par nos amis Christiane Passemar, présidente de ADR 81 et Xavier Guerino Drakkars Production, membres indépendants de notre fédération à Lacaune (81).
24 heures pour participer en qualité de spectateurs sur le tournage de quelques séquences du Film Mystère dans le Sidobre.
Durant notre séjour, j’ai réalisé 389 photos, mais Chut, pour moi, le mystère dans le Sidobre reste secret et pas une photo ne sera divulguée
Les seules, le Château où nous avons été accueillis et là des photos sur la soirée du mercredi soir, dans une salle somptueuse, avec la remise de 3 médailles et diplômes remis par le Grand-Maître de la Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary (11).
Des moments de très grandes émotions où notre amie, Christiane Passemar a été intronisée
Distinction hautement méritée pour elle et les deux autres récipiendaires.
Un cassoulet préparé par la Maison Escourrou, tout un savoir-faire
Deux journées dans un milieu très amical et convivial, avec de très bons artistes, certains anciens, d’autres débutants.
Nous avons beaucoup apprécié des jeunes artistes mal entendants formé et aidé par ….
Un temps exécrable à l’extérieur avec pluie et surtout des bourrasques de vent mais sans ne jamais atteindre le moral des troupes.
Nous tenons à remercier très chaleureusement tout le Staff, ADR 81 et sa présidente, Passemar Christiane -Xavier Guerino Drakkars Production, toutes les personnes impliquées dans la technique du tournage, du très haut niveau professionnel, les artistes, les maquilleuses, les sponsors, Radio Lacaune-La voix de nos montagnes sans oublier tous les volontaires pour aider durant toute une semaine de tournage et toutes celles et ceux qui involontairement je n’ai pas cités, et ils sont nombreux.


Petit séjour sur le département de l’’Aveyron.

| Le Billet de Tonton 12 | 4

128

Petit séjour sur le département de l’’Aveyron.
Petit coup de téléphone hier matin à nos très grands amis, Chipie et fanfan 12 demeurant sur la région de Montbazens et à 16h30 nous prenions la route pour leur rendre visite.
Un petit arrêt à Colombies pour saluer notre Ami Raymond, Truelle 12 avec qui nous avons passé une grosse demi-heure pour ensuite arriver à destination à 19 heures chez nos amis.
Je tiens à signaler que Fanfan 12, William Monbroussous a été trésorier de l’ACLA puis Président et son épouse, Chipie, Renée faisait partie du Conseil d’Administration et responsable de la Commission Loisirs.
L’amitié se cultive par des décisions improvisées à laquelle l’on ne s’attend pas, où le plaisir et le bonheur de se revoir est fondamental pour se retrouver. .
Comme sur le Tarn, il pleuvait à notre arrivée, que du bonheur car nous avions prévu après le dîner d’aller avec des lampes électriques ramasser des escargots.
Super soirée que nous clôturions a 1 heure du matin.
Au cours de cette soirée, nous apprenions qu’une réplique de la tour Eiffel avait été construite par un artisan sur Capdenac.
Donc, programme du jour de ce mercredi chargé.
Levé 7 heures, petit déjeuner et nous sommes partis gambader dans la nature ramasser d’autres escargots.
Fabuleux de se trouver dans la nature, de respirer l’air pur de l’Aveyron, d’entendre les coqs chanter, les chiens aboyer, les troupeaux de vaches beugler, mais aussi les cloches de l’église sonner.
Vers les 9h30, retour au bercail, un bon café, un peu de toilette pour changer de vêtements, et nous voila partis sur Capdenac et Capdenac le Haut pour visiter un peu et me remémorer ses coins que j’aime tant.
Le rendez-vous était pris avec M. Lacombe Alain pour réaliser un interview pour notre 55éme émission sur Radio MERU qui sera diffusée à partir du lundi 5 Octobre à 21 heures.
Alain Lacombe, artisan depuis 30 ans et artificier-créateur de spectacles pyrotechniques, mais aussi Président du Comité des Fêtes de Capdenac depuis 3 ans.
C’est suite à une discussion en famille que la fille de Alain Lacombe, Marine, a eu cette idée « particulièrement dingue » s’amuse-t-elle à dire aujourd’hui, de construire une réplique de la tour Eiffel. Son père s’est saisi immédiatement de l’idée et s’est mis à l’ouvrage dès décembre 2017.
Avant de se lancer dans cette aventure, tel un archéologue des temps modernes, il a consulté des plans originaux de la tour Eiffel, facilement accessibles sur Internet. Il s’est également déplacé au pied de la Grande Dame pour y réaliser quelques photographies qui vont lui permettre de travailler plus finement les détails de son ouvrage à venir.
Je vous conseille vivement de consulter les liens ci-dessous qui vous permettrons de juger de cet exploit titanesque.
https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/11/28/capdenac-la-replique-de-la-tour-eiffel-culmine-a-28-metres,
https://www.facebook.com/unetoureiffelacapdenac/videos/704924903627238/?v=704924903627238
J’ai réalisé une très bonne interview au pied de son œuvre, et ensuite, à la terrasse d’un café, nous avons conservé durant plus d’une heure, tous ensembles.
Dans ces moments d’amitié et de convivialité, le temps s’écoule beaucoup trop vite, fallait rentrer déjeuner chez nos amis et reprendre la route a 16h30 direction Lagrave avec une petite halte a Peyrusse Le Roc pour quelques photos.
Petit séjour de courte durée certes sur l’Aveyron, mais qu’elle intensité que ce bonheur partagé avec nos amis de plus de 30 ans.
Merci du fond du Cœur pour cette immense amitié profonde à nos amis, M.et Mme Monbroussous William et Renée.
A très bientôt à Lagrave pour déguster un plat d’escargots.