News - Le Billet de Tonton 12

Civisme et bénévolat, un mariage de raison.

| | Le Billet de Tonton 12 | 2

089

Civisme et bénévolat, un mariage de raison.
Depuis décembre 1982, au sein de notre fédération, c’est mon combat, mais déjà avant dans le cyclisme en qualité de secrétaire du Vélo Club Ruthénois ; mais aussi, dans le monde de la musique comme secrétaire de Rodez-Accordéon.
Offrir de son temps, de ses connaissances, de ses compétences, et bien souvent de ses deniers personnels au service des autres est valorisant pour soi-même.
Ce dimanche, les résultats des élections municipales devraient en faire réfléchir beaucoup.
Juste un exemple, voir le Candidat élu à Lyon, ayant exercé une carrière dans l’humanitaire, élu pour la première fois comme Maire d’une très grande ville de notre pays a mes yeux ne peut être que réjouissant.
Point question ici de politiser le débat, mais je constate que de plus en plus que la qualité de l’eau, de l’air, de la nourriture sont pris en compte dans les débats.
Je constate aussi que le réchauffement climatique et ses conséquences de plus en plus lourdes éveillent les consciences et que lorsqu’un village ou plusieurs sont touchés, le civisme et le bénévolat sont fondamentalement indispensable.
C’est avec une immense satisfaction que j’ai pu lire un commentaire sur un article du MRAS 34 publié par Manu Garcia de Jean-Michel Bonnafoux, ex-premier adjoint de sa Commune de Montagnac, fondateur du Comité Communal des Feux de Forêt sur sa Commune.
Je le cite :
Si des villages ont suffisamment de moyens pour se payer ce genre de service, elles ont raison de ne pas s'en priver.
Ici, notre tissu associatif et notre sens du civisme et de la responsabilité de chacun nous permet de compter sur un bénévolat très apprécié par l'ensemble des contribuables et qui entretien un bon climat au sein de la population.
Je pense que nous vivons sur le village le parfait exemple de ce qui devrait être "comme en Italie, une réelle "sécurité civile" .
Nous nous honorons d'avoir une équipe qui œuvre dans ce sens.
Monsieur Bonnafoux, entièrement d’accord avec vous et nos Amis de la FIR-CB/SER et l’Etat Italien ont bien compris l’intérêt de cette parfaite collaboration.
Vous avez été à nos côtés lors de l’exercice E.V.O.T.S.E.R en Octobre 2013 avec un soutien sans faille de votre part et celui de la municipalité.
Mon souhait est de voir de plus en plus de personnes prendre conscience qu’une commune a certes des ressources mais qui sont aussi des impôts payés par les contribuables.
Que l’investissement associatif peut et doit jouer un très grand rôle dans de multiples domaines : sportif, culturel et humanitaire
Que cet investissement associatif soit un tissu très riche dans une commune, grande ou petite et que celui-ci comme le fait la Commune de Montagnac pris en considération, aidé et encouragé et défendu.
C’est ma conception depuis de très-très longues années, voilà pourquoi j’encore de plus en plus mes concitoyens à vous engager dans ce monde associatif que vous apportent beaucoup plus de satisfaction que de désagréments.
L’exemple du mariage de civisme et de raison entre la municipalité de Montagnac (34) et du MRAS 34 est l’exemple à suivre.